Trouver une offre d’assurance auto sans permis en ligne

Assurance auto
Sur le marché de l’automobile, il existe des voitures dites “sans permis” ou des micro-cars, qui sont des véhicules que vous pouvez conduire sans permis B. Ce type de véhicule est très populaire auprès des jeunes, car pour pouvoir les conduire, il suffit d’avoir un permis moto, que l’on peut obtenir dès l’âge de 15 ans ; mais aussi auprès des personnes plus âgées, qui les utilisent pour circuler dans les petites villes ou les zones rurales. Il faut également tenir compte du fait que, même si elles ressemblent à des voitures, les micro-cars n’y ressemblent pas beaucoup, car ce sont des véhicules qui ne peuvent pas dépasser 45 km/h et qui sont plus petits et plus compacts. Donc, s’ils n’ont rien à voir avec les voitures, est-il nécessaire d’avoir une assurance pour les voitures sans permis ?

Est-il obligatoire de souscrire une assurance automobile sans permis ?

Comme l’indique la loi du 27 février 1958 sur la responsabilité civile et les assurances, tous les véhicules terrestres à moteur sont obligés de souscrire une police qui inclut cette couverture. Cela signifie que les micro-cars (également connues sous le nom de voitures de 49 cm³ ou de quadricycles légers) devront avoir, au minimum, une assurance responsabilité civile. Il s’agit de la police de base qui couvre la responsabilité civile et qui est l’assurance automobile la moins chère qui puisse être souscrite. Par conséquent, si vous avez une voiture sans permis, il est nécessaire de souscrire une assurance voiture sans permis qui couvre les dommages causés aux tiers, qu’ils soient matériels ou personnels. Dans le cadre de l’assurance responsabilité civile, il est courant que les entreprises incluent non seulement la responsabilité civile obligatoire, mais aussi un supplément pour couvrir les dépenses qui peuvent dépasser le maximum contracté par la loi. Ce supplément est connu sous le nom de responsabilité civile volontaire et, en général, toutes les entreprises l’incluent.

Caractéristiques des voitures sans permis et leur influence sur l’assurance

Ces derniers temps, les micro-cars sont devenus une alternative intéressante aux voitures et aux cyclomoteurs conventionnels en raison de leur fonctionnalité, car ils ont une structure plus sûre. Ainsi, ils ont commencé comme une option pour les personnes âgées et sont maintenant demandés par le jeune public. Précisément, ce groupe de conducteurs novices a souvent des difficultés à s’assurer, bien que de plus en plus de compagnies choisissent de leur offrir une couverture. Il faut également tenir compte du fait que les micro-cars présentent des risques très particuliers pour les assureurs. Par exemple, il ne faut pas oublier que leur petite taille les rend plus vulnérables aux accidents et aux collisions, ainsi qu’à une mauvaise visibilité. En outre, le fait qu’ils ne puissent pas emprunter d’autoroutes, les laisse toujours dans des environnements urbains et sur des routes secondaires, des endroits où la probabilité de subir un accident est élevée. Cela signifie que les compagnies prendront soigneusement en compte ces dangers lors de la fixation de la prime. Les quadricycles légers nécessitent, au minimum, une assurance responsabilité civile pour couvrir la responsabilité du conducteur en cas d’accident. Sur le marché, vous pouvez trouver des polices d’assurance automobile classiques (avec les modalités fréquentes) qui protègent ces voitures sans permis, et même des assurances spécialisées qui s’adaptent à leurs particularités (comme les quads). Bien que les micro-cars ne nécessitent pas de permis de conduire, cela ne signifie pas que vous pouvez les conduire sans aucun type de permis. Concrètement, pour conduire ces véhicules, il vous faut au moins un permis de conduire AM, qui est le même que celui dont vous avez besoin pour conduire un cyclomoteur. Toutefois, si vous êtes titulaire d’un permis A (pour tous les types de motos, pas seulement les cyclomoteurs) ou B (pour les voitures), vous pouvez également vous mettre au volant de ces voitures sans permis.

Quel contrat d’assurance auto pour les voitures sans permis ?

Les voitures sans permis sont semblables aux voitures en apparence, mais les risques encourus sont un peu plus particuliers. Par exemple, la vitesse maximale qu’ils peuvent atteindre est de 45 km/h, ce qui les rend plus susceptibles d’entrer en collision avec un autre véhicule, surtout sur les routes interurbaines ou sur les routes où la vitesse maximale est plus élevée (rappelons toutefois que ce type de véhicule ne peut pas circuler sur les autoroutes et les routes nationales). Par conséquent, en plus de la couverture de la responsabilité civile, vous devez vous assurer que les prestations de l’assurance pour les micro-cars offrent une protection adéquate à ses occupants, qui, en cas d’accident de la circulation, peuvent prendre le pire. Une autre garantie importante de l’assurance voiture sans permis est l’assistance routière, qui est aussi la couverture la plus utilisée par les conducteurs. L’assistance voyage est une couverture qui est généralement présente dans toutes les assurances, mais dans la modalité tiers, elle est généralement très basique. C’est pourquoi, tant pour une assurance pour une voiture sans permis que pour tout autre véhicule, il est conseillé d’avoir un bon contrat d’assurance auto sur lequel on peut compter en cas d’urgence.

Quel est le prix d’une assurance automobile sans permis ?

Bien que les quadricycles légers soient des véhicules moins chers que les voitures particulières, le prix des assurances voiture sans permis est généralement plus élevé. Cela est dû au fait que le profil des conducteurs de micro-cars est soit jeune (ce qui signifie peu d’expérience de conduite), soit plus âgé (ce qui signifie un risque plus élevé). Concrètement, la prime annuelle moyenne pour ce type de véhicule, en prenant comme profil un conducteur de 20 ans, est d’environ 600/700 euros par an, soit plus de trois fois le prix de l’assurance d’une voiture conduite par un jeune de 35 ans.