Comment estimer un tableau de peinture ?

Estimation tableau

Publié le : 23 août 20215 mins de lecture

L’évaluation d’un tableau  représente un moment fondamental et nécessaire pour ceux qui ont l’intention de vendre ou d’acheter un tableau. Elle nécessite une analyse minutieuse et complexe et vise à proposer une estimation tableau en question, étape fondamentale pour proposer une œuvre d’art sur le marché.

L’évaluation d’un tableau nécessite une vérification

Tous les tableaux n’ont pas de signature, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il s’agit en fait d’une pratique plutôt récente, c’est-à-dire du XIXe et XXe siècle. On parle donc d’art moderne et contemporain. Lorsqu’elle est présente, la signature sera un élément central d’évaluation des peintures et comparé aux signatures vérifiées comme appartenant à l’artiste. Ce n’est pas une procédure simple et, pour cette raison, il est nécessaire de s’appuyer sur un expert. Vous vous demanderez: comment évaluer un tableau sans signature? Dans ce cas, la compétence de celui qui évalue une peinture est d’autant plus nécessaire. L’analyse de la technique, du sujet, du support et de tous les éléments concernant l’œuvre, y compris toute documentation qui l’accompagne, entre en jeu. Chaque phase de l’estimation tableau nécessite de l’expérience et des connaissances, ce n’est qu’avec le maximum de ces deux qualités qu’une estimation juste peut être réalisée. La première étape à franchir, lorsque vous souhaitez connaître la valeur d’une œuvre d’art détenue, est de contacter un personnel expert. Pour ce faire, rendez-vous sur mr-expert.com et parlez directement avec votre expert.

À parcourir aussi : L'importance de faire appel à une agence immobilière

Un élément de l’évaluation : l’artiste

L’Artiste est, aussi naturel qu’il soit, au centre de la scène lorsqu’il s’agit d’évaluer un tableau. Ce qu’il faut, pour donner une valeur à l’œuvre, c’est que l’artiste soit historicisé. Le fait qu’il ait une histoire antérieure qui atteste de sa valeur marchande réelle. Dans ce cas, les résultats des enchères entrent en jeu et donnent un réel paramètre de valeur sur le marché. Pour cette raison, il est souvent difficile, voire impossible, de donner une valeur à des artistes émergents qui n’ont pas d’antécédents de ventes sur le marché de l’art réel. Pour les artistes émergents, en effet, contrairement à ce que prétendent d’autres, des éléments, tels que la participation à des événements ou à des prix ne peuvent être pris en considération pour déterminer la valeur de leurs œuvres sur le marché. Un autre élément est aussi la solidité de l’artiste. C’est un facteur très important à considérer et vous vous référez à la tendance des prix sur le marché.

Les autres éléments à évaluer

La technique et les matériaux utilisés font partie des éléments d’estimations. Une huile aura en moyenne une valeur plus élevée qu’un acrylique. Plus ou moins le même discours peut être reproduit sur le type de support qui peut aller de la toile à la table, jusqu’à la masonite et le panneau dur. En ce qui concerne le support, la variété dans le domaine artistique est grande. Ce qui est valable pour chaque support, c’est la nécessité pour ceux qui évaluent une peinture de vérifier qu’elle est originale et qu’elle correspond à la période dans laquelle l’œuvre est placée, ainsi que qu’il s’agit d’un support qui s’inscrit dans la production confirmée d’un artiste. La conservation de l’œuvre est la dernière, mais non la moindre. C’est un élément qu’il faut mentionner lorsqu’il s’agit de faire évaluer un tableau. Aussi naturel que cela puisse être, en fait, meilleure est la conservation et plus grande est la valeur. Il faut se référer, tout d’abord, à l’intégrité du support. Par exemple, une toile restaurée en raison de dommages aura une valeur bien inférieure à une peinture parfaitement conservée. De plus, des facteurs tels que le temps et les agents atmosphériques entrent en jeu. Pensez simplement à l’humidité qui peut endommager un tableau en réduisant sa valeur effective.

Plan du site