Comment apporter du confort au pilotage du vélo ?

pilotage du vélo

Publié le : 23 août 20215 mins de lecture

Depuis quelques années, le vélo est devenu un moyen de locomotion très prisé de nombreuses villes européennes et notamment les villes françaises. Cela s’explique par la volonté de nombreux pays à réduire au maximum l’émission de gaz à effet de serre. Cependant, les vélos sont souvent responsables de nombreux problèmes comme les maux de dos, des problèmes aux poignets et bien d’autres encore.

Bien choisir la selle et son inclinaison.

La recherche du confort est devenue une priorité pour de nombreux constructeurs de vélo car la demande augmente de jour en jour. Il est donc important de connaître les différentes techniques pour apporter plus de confort au pilotage d’une bicyclette.  

La selle est l’equipement vélo que vous devrez prendre en compte si vous voulez apporter du confort à votre bicyclette. Le choix de la selle est un paramètre à ne pas négliger pour éviter des problèmes comme le mal aux fesses. Il est donc nécessaire de choisir une selle qui s’adapte bien à votre morphologie. En fait, pour offrir du confort, la selle doit permettre au poids de votre corps d’être bien réparti sur le vélo. Un balancement à droite ou à gauche est à éviter. Dans ce cas, il faut bien choisir la matière qui vous rend le plus confortable au pilotage. Vous avez le choix, comme accessoire vélo, entre une selle rembourrée, ou bien une selle en gel. Il existe aussi des selles conçues spécialement pour les femmes et qui épousent parfaitement leur morphologie. En plus de ça, vous devrez régler la hauteur de la selle pour faciliter le pédalage de votre bicyclette. Le plus important est de pouvoir toucher le sol avec les pointes des pieds lorsque vous vous arrêtez. Il s’agit de la hauteur optimale pour être le plus en confort pendant votre voyage à vélo. Pour ceux qui sont amateurs de grande vitesse et de course, vous pourrez choisir une selle qui s’adapte à la forme aérodynamique de votre corps.

Optimisez la position du guidon.

Il s’agit de l’accessoire velo qui joue un rôle important dans l’apport de confort pour votre pilotage. En fait, la position du guidon doit être étudiée avant de se lancer dans un voyage à bicyclette. En général, cette position dépend surtout de l’endroit où vous allez pratiquer votre vélo. Pour une promenade en ville, il est conseillé d’avoir un guidon relevé avec une inclinaison droite. Cela permet surtout d’éviter des maux de dos qui sont très récurrents chez de nombreux cyclistes. Dans ce cas, il est important de tester la hauteur de votre guidon pour voir s’il peut vous offrir le confort demandé. Il est même possible d’installer une potence pour régler la hauteur du guidon. Vous devrez passer du temps à vérifier la hauteur qui vous convient pour éviter des problèmes pendant votre voyage. Cependant, il est parfois possible d’avoir des douleurs aux poignets et à la main même si la hauteur de la selle est bien réglée. Dans ce cas, vous devrez installer des poignées ergonomiques. Cela permet d’avoir une meilleure prise pour un maximum de confort. Il existe de nombreux modèles auxquels vous pourrez commander selon vos besoins.

Vérifiez les pneus et les jantes.

Pour gagner en confort au pilotage de votre vélo, vous ne devrez négliger aucun equipement cycliste. Les pneus et les jantes font partie des équipements qu’il faut vérifier avant de partir. Pour cela, vérifiez le gonflage de vos pneus. Assurez-vous que ces derniers soient bien gonflés. Pour vous aider, un pneu bien gonflé se trouve entre 3,5 bars et 6,5 bars. En fait, cela peut diminuer vos efforts au pédalage et permet ainsi d’offrir de l’aisance pendant votre voyage. Un pneu bien gonflé est difficile à pincer avec les doigts. Il s’agit d’un moyen infaillible pour vérifier les pneus sans baromètre. Dans ce cas, il est conseillé d’examiner régulièrement l’état de vos pneus et de leur pression. Néanmoins, pour un vélo de ville, il n’est pas toujours nécessaire de rouler très vite. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour des pneus plus larges pour amortir les chocs durant le voyage. Mais le plus important est que vos pneus doivent toujours être compatibles avec les jantes. Il faut se renseigner sur le type de jantes que vous avez avant de changer les pneus.    

Plan du site